Présentation du projet Voisins d'énergie

Voisins d’Énergie, c’est quoi ?

Le projet « Voisins d’Énergie » (VdE) est une recherche collaborative sur le thème de l’énergie qui s’inscrit dans le cadre de l’appel à projet « co-create » sur la résilience urbaine d'Innoviris (Ministère bruxellois de la Recherche). Cette action soutient des projets qui proposent des innovations sociétales dans la perspective d’autonomie vis-à-vis des services interdépendants sur lesquels repose notre société urbaine (notamment la limitation des ressources minérales et énergétiques)[1].

Le projet a été approuvé pour deux périodes de 18 mois et a débuté au 1er janvier 2020. Actuellement ce sont quatre groupes d’habitants, deux laboratoires de recherche, une société de logements sociaux et une association  qui participent au projet VdE.

Ce projet a pour ambition de tester en co-création une série d’expérimentations autour de l’énergie au sein de groupes d’habitants vivant dans un lieu commun ou à proximité l’un de l’autre sur le territoire bruxellois. Ces groupes d’habitants se définissent comme des Communautés d’Énergie (CdE) c’est-à-dire des groupes de voisins qui se rassemblent autour de moyen(s) de production d’électricité et de chaleur (énergie solaire photovoltaïque, cogénération, …) et qui s’organisent pour exercer de nouveaux droits pour les usagers (partager de l’énergie, la vendre, offrir des services d’efficacité énergétique,…) et réduire leurs consommations.

Actuellement, quatre communautés d'énergie participent au projet de recherche:

Lors de la première phase de la recherche (janvier 2020-juillet 2021), deux autres communautés d'énergie participaient au projet:

Nous estimons que le système énergétique gagne en résilience si production et consommation peuvent être équilibrées au niveau le plus local possible. On tente ainsi de limiter les surplus de flux au sein des réseaux électriques, c'est-à-dire de limiter les courants qui remontent des quartiers vers le réseau via les cabines basse tension. Le projet vise à explorer ces « circuits courts » de l’énergie dans des contextes divers et représentatifs de la région : copropriété, regroupement de maisons unifamiliales, habitat groupé, logement social, école… Le partage d’électricité entre voisins n’est aujourd’hui pas autorisé en région bruxelloise, mais des dérogations sont possibles dans le cadre de projets pilotes. L’unité territoriale d’une CdE peut prendre des formes différentes. Chaque CdE détermine ses objectifs et son modèle de gouvernance, dans le cadre du projet.

Une Recherche en Co-création

Le projet part du constat que la « transition énergétique » est intrinsèquement sociale et politique, au sens où elle modifie non seulement les infrastructures, mais aussi les pratiques, les institutions et les normes sociales. L’appropriation de la question énergétique par les habitants est au cœur de « Voisins d’Énergie ». Les dispositifs de co-expérimentation visent à dépasser l’approche technico-économique centrée sur des individus qui ne se parlent pas et qui sont équipés de dispositifs automatisés. Au sein des CdE, nous explorerons des modes adéquats d’interaction entre usagers, des formes juridiques adaptées et l’usage de technologies simples. Nous souhaitons prendre le temps de faire émerger des formes d’organisation et de les mettre en œuvre avec des partis pris différents, issus des aspirations des uns et des autres dans chaque CdE, mais aussi d’explorer le champ des possibles à partir des besoins et envies exprimés.

Il s’agit donc d'une recherche en co-création qui a pour objet de soutenir « des acteurs qui vivent dans un territoire précis (citoyen.es, administrations, chercheur·e·s, associations, politicien·ne·s, …) à s’engager dans des processus collectifs et transdisciplinaires de production de connaissances, afin de transformer leur propre réalité, de s’émanciper et de soutenir les territoires dans leur capacité à faire face aux défis sociétaux actuels et futurs, et à améliorer la qualité, la dignité et la durabilité de la vie en société. » (Voir le document « Co-Create pour une résilience urbaine en Région de Bruxelles-Capitale ») Une recherche transdisciplinaire inclut à ses travaux les destinataires de la recherche, en l’occurrence les citoyens désireux de constituer une CdE. Cette démarche vise notamment à rapprocher les citoyens et le monde de la recherche. Dans notre projet, nous appelons « explorateurs » toutes les personnes qui s’engagent activement dans le projet et signent la charte (voir plus loin).

Les projets co-create bénéficient du soutien du Centre d’Accompagnement des Projets en Co-création (CACOC), qui fournit une série d’outils et de méthodes propre à la recherche en cocréation.

Qui participe ?

Les partenaires (financés par Innoviris) :
    • L’Institut de Gestion de l’Environnement et d’Aménagement du Territoire (IGEAT) est un centre de recherche de l’ULB. Il poursuit une recherche académique et appliquée à travers différents projets régionaux, nationaux et internationaux sur les thèmes suivants : énergie et changements climatiques, consommation et production durable, inégalités sociales et environnementales, gouvernance territoriale et environnementale, études urbaines, etc. Il a développé une expérience de projets interdisciplinaires autour de l’énergie depuis plus de 15 ans.
    • BinHôme est une société immobilière de service public (SISP). Dans le cadre de ses missions, le coût des charges locatives doit être diminué au maximum tout en garantissant un confort de vie. Dès que BinHôme modernise ses immeubles, ils recherchent des moyens en phase avec une attitude écoresponsable. C’est d’autant plus important que le public des logements sociaux ne choisit pas son logis et donc est captif d’un système. Par cette recherche, BinHôme donne à ce public l’occasion de participer et se faire entendre. Depuis plusieurs années, BinHôme à une approche proactive en matière d’utilisation rationnelle de l’énergie (URE).

    • Energy4Commons est une jeune association qui traite de la question de l'accès à l'énergie pour ceux qui n’ont pas d’infrastructures d'électrification. Le premier souci de l'association est que la transition énergétique soit inclusive : pas seulement pour les classes moyennes qui ont les moyens financiers et le bagage technique ; mais aussi pour ceux qui manquent de moyens et de patrimoine. Pour réaliser une telle inclusion, il faut une recherche-action qui collabore avec tous les habitants et les acteurs concernés (par exemples les habitants des logements sociaux et la société de logement social), afin de créer une dynamique collective qui adresse la question de la transition énergétique.

    • Le centre de recherche BEAMS-Energy (ULB) se concentre sur l’exploitation, la surveillance et la protection des réseaux électriques. Le centre a une grande expertise dans les relais de protection pour les lignes, l’injection sur le réseau électrique ainsi que l’analyse de la qualité du réseau électrique. Le BEAMS réalise également des recherches sur la problématique de la génération distribuée liée aux énergies renouvelables, comme le photovoltaïque et la cogénération.
Les Explorateurs

Ils participent participent au travail transversal (atelier d’expérimentation, ateliers thématiques, atelier événements) ; signent la charte de la co-recherche. Les explorateurs peuvent être des citoyens intéressés par la recherche et n’appartenant pas à une CdE, mais en ce cas ils ne participent pas automatiquement à l’atelier d’expérimentation.

Quatre communautés d'énergie (CdE)

Ce sont les lieux des expérimentations. Elles comprennent des explorateurs et des participants aux expériences (ces derniers ne participent pas au cercle des explorateurs).

Les Parties prenantes

Ce sont tous les acteurs potentiellement intéressés par la recherche (Sibelga, Brugel, Pouvoirs législatif et exécutif, Bruxelles-Environnement, acteurs sociaux de l’énergie, Communes, associations, collectifs citoyens, etc.).

Innoviris

Innoviris est le ministère bruxellois de la Recherche.

Le CACOC

Le CACOC  est le Centre d’Accompagnement des Projets en Co-création (CACOC), qui fournit une série d’outils et de méthodes propre à la recherche en cocréation.


Revision #6
Created Fri, Jan 29, 2021 10:36 AM by Maxime
Updated Sun, Aug 22, 2021 10:42 AM by Grégoire